Tableau de bord

La mise en place d'un contrat d'affacturage en confidentiel (ou non notifié) permet à l'entreprise de financer son poste clients en toute confidentialité :

  • Le client débiteur n’est pas informé de la cession de sa facture et de l’existence d’un contrat d’affacturage.
  • Le client est responsable de la tenue du poste clients et à ce titre en tient la comptabilité et assure le recouvrement dans le cadre d’un mandat de gestion délégué par le factor.
En savoir plus
La technique

La mise en place d'un contrat d'affacturage confidentiel permet à l'entreprise de financer son poste clients en toute confidentialité, en conservant la main sur la gestion et la relance, tout en bénéficiant d'une garantie contre l'insolvabilité (si elle le souhaite) :

Absence de notification: Les clients de l'entreprise ne sont pas informés de l'existence d'un contrat d'affacturage. Les factures ne comportent aucune mention de subrogation de créance, les règlements sont encaissés sur un compte dédié au nom de l'entreprise.

Gestion déléguée du poste client: L'entreprise conserve la main sur son poste client: Recouvrement des créances, encaissement sur le compte dédié et tenue de la comptabilté client.

Assurance du poste client: Garantie contre l'insolvabilité 

 

 

Le prix
Deux postes principaux

La commission d’affacturage qui est calculée sur le CA TTC confié au factor. Elle est le plus souvent payable trimestriellement et comprend un minimum annuel.

Cette commission rémunère les services apportés par la société d'affacturage : gestion des factures, relance et assurance-crédit en cas d'impayés.


Son taux est fixé en fonction de la qualité et du nombre des clients cédé, du nombre de factures à traiter, le volume de factures à traiter et de la qualité financière de l'adhérent. Le niveau de la commission pourra être influencé par le type de contrat d'affacturage retenu : un contrat en non géré (l'entreprise garde la main sur la gestion de son poste clients), aura une influence à la baisse sur son taux, l'absence d'assurance-crédit également.


Le taux de financement qui s'applique aux avances de trésorerie avant le règlement effectif des factures confiées au factor. Ce taux s’indexe sur un taux de marché type EURIBOR 3 mois ou 1 mois auquel va s’ajouter une marge. Comptez en fonction de la qualité et de la taille du dossier de 0,50 % de marge à plus de 3%.

A ces deux postes principaux viennent s’ajouter « les frais annexes » tels que l’abonnement à internet, les frais de recherches etc…


Avantages / Inconvénients
Avantages

On retrouve des avantages identiques à ceux du full factoring avec en plus :

  • La confidentialité

Les clients n’étant pas informés de l’existence d’un contrat d’affacturage, l’entreprise conserve « une image intacte ».

  • La maîtrise de la relance

L’entreprise conserve la maîtrise de la relance clients et donc son process interne de credit management.

  • Le rechargement de la balance clients

Cette technique permet de transmettre directement à la société d’affacturage, le plus souvent par liaison informatique, sa balance clients. La société d’affacturage ne va alors financer que le solde et procédera à une mise à jour automatique du disponible.


Inconvénients

Peu d’inconvénients à l’affacturage confidentiel sauf peut-être :

  • Un audit préalable puis 2 audits par an de la part de la société d’affacturage qui va s’assurer de la qualité des process internes de suivi des créances clients et de leurs relances.
  • Une adaptation informatique des fichiers informatiques qui doivent être compatibles avec les formats imposés par la société d’affacturage
  • Une technique réservée à une clientèle de qualité présentant un CA minimum de 7 M€ et une cotation Banque de France d’un minimum de 5.
Les conseils du Comptoir Financier
  • Comparez le rechargement automatique en masse de la balance clients et le ligne à ligne : chacune de ces solutions peut être adaptée à votre situation.
Contactez-nous
par téléphone : 01 53 75 24 66
par fax : 01 78 76 75 82
par email :
Informations et Conseils