Tableau de bord

L’entreprise cède des moyens de production, préalablement acquis, à une société de leasing pour les reprendre immédiatement en location. Ainsi, l’entreprise peut libérer le capital pour d'autres investissements, tout en continuant à utiliser les biens mis en location.


En savoir plus
La technique

L’entreprise qui opte pour un lease back perçoit des liquidités grâce à la vente de biens d'équipement (véhicules, machines), de matériel informatique (infrastructure IT et autres). Simultanément, ils profitent des avantages du leasing, notamment en matière fiscale et d'investissement.


Le lease back' est une solution adaptée à tous les types d’entreprises et le financement peut s'appliquer à tous les secteurs d’activités.


Cette technique est utilisée :


Lors des importations.


Lors de livraisons de divers matériels étalés sur une courte période, il est plus simple de revendre globalement le matériel à la société de leasing.


Pour reconstituer sa trésorerie


Biens concernés :


Tous les biens à usage professionnels identifiables à usage durable et amortissable : matériel de transport, équipement industriel , matériel de BTP, de levage et de manutention, matériel d'imprimerie, informatique, bureautique, matériel agricole, équipement médicaux...


Avantages / Inconvénients
Avantages
  • Financement à 100 % TVA comprise.
  • Renforcement du bilan et diminution de l’endettement.
  • Fiscalité allégée :
    Les loyers de crédit bail sont des charges d’exploitation 100 % déductibles du résultat imposable. Ils viennent en déduction de l’impôt sur les bénéfices, selon les règles fiscales en usage.
Inconvénients
  • Le lease-back a très peu de chance d’être accepter si son objectif est de générer rapidement des liquidités pour le financements d’activités déficitaires.
  • La destination des liquidités libérées par l’opération de lease-back doit également être clairement annoncée à la société de leasing
  • La durée du contrat de location tiendra compte de la capacité de remboursement de la société.
  • Ces actifs doivent être d'une qualité irréprochable. Les équipements doivent être correctement entretenus.
  • L'évaluation de ces biens mobiliers et immobiliers est basée sur leur valeur marchande réelle qui doit être économiquement fondée.
Les conseils du Comptoir Financier
  • Choisir le crédit bailleur appartenant au même groupe que son banquier (ou de l’un de ses banquiers) n’est pas forcément le bon choix. En effet, si vous réalisez l’opération de location financière dans l’une de vos banques, cette opération s’accompagne souvent d’une contre-garantie automatique de la part de la banque en faveur de la société de leasing du groupe. Par voie de conséquence, cette contre-garantie peut vous limiter dans vos lignes de crédits. De plus, les encours autorisés pour vos financements seront alors cumulés avec ceux de votre banque. Vous risquez alors d’être limité sur le montant global de vos autorisation de crédits. Vous risquez également de pâtir d’une décision « groupe » de limitation au crédit qui touchera dans le même temps votre crédit bailleur et votre banque.
Contactez-nous
par téléphone : 01 53 75 24 66
par fax : 01 78 76 75 82
par email :
Informations et Conseils