Tableau de bord
Accueil   >   Protection du Poste Client   >   Assurance-Crédit   >   Le fonctionnement de l'assurance-crédit

L’assurance-crédit est un contrat qui engage la société d’assurance-crédit à indemniser, moyennant le paiement d’une prime, les créances impayées de l’assuré suite à l’enregistrement de défaillances de certains clients de l’assuré.
Les contrats couvrent les créances sur la France et à l’export. Il couvre les risques liés à la situation financière de vos clients. Elle peut couvrir également les risques liés aux catastrophes et selon les pays, les risques politiques.


En savoir plus
La technique

L'assurance-crédit décline dans ses contrats trois types de services aux entreprises :


La sélection et la surveillance des sociétés :


Il s’agit d’une action préventive qui permet à l’entreprise de sélectionner ses clients et de gérer ses encours. L’assureur opère une sélection des créances et donne un agrément total ou partiel selon la qualité de l’entreprise, il s’agit de « clients dénommés » pour lesquels l’assureur détermine le montant de la garantie en cas de défaillance. Les factures de montant unitaire faible, jusqu’à une limite d’encours à définir, sont couvertes automatiquement par l’assureur, il s’agit de clients non dénommés.


Gestion des contentieux et recouvrement :


En cas d’impayés, l’assureur prend à sa charge le recouvrement amiable ou judiciaire de la créance.


L’indemnisation des impayés :


Lorsque la créance garantie par l’assureur est déclarée irrécouvrable, la compagnie d’assurance procède après un délai de carence contractuel à l’indemnisation du sinistre.
L’indemnité couvre jusqu’à 90 % des créances garanties dans un délai de 1 à 5 mois.


Le prix

Calcul de la prime d'assurance : La prime d’assurance-crédit est calculée selon un pourcentage de votre chiffre d'affaires assuré. Le taux varie entre 0,3 et 0,5% en fonction de la qualité des clients assurés et de l'historique de votre sinistralité.

Un minimum de prime annuelle vous sera proposé.

L'assureur-crédit limite également son risque en précisant une "limite de décaissement" (= montant annuel maximum d'indemnité versé) équivalent en moyenne à 30 fois le montant de la prime annuelle.


Sélection et surveillance : La compagnie d’assurance facture également des frais forfaitaires de surveillance de solvabilité et d’enquête pour les nouvelles demandes d’encours.


Gestion des contentieux et recouvrement : L’assureur facture un forfait par dossier et peut prélèver un pourcentage des sommes recouvrées.


Avantages / Inconvénients
Avantages
  • La couverture du risque d’impayé permet à l’entreprise de se concentrer totalement sur son métier et sur son activité commerciale.
  • Un contrat d’assurance-crédit peut être délégué auprès d’une banque de façon à obtenir un ligne de financement ou une augmentation de ligne.

    L'indemnisation d'un impayé important peut permettre d'éviter la défaillance de votre entreprise.

Inconvénients

  • La période de carence contractuelle avant indemnisation peut pénaliser temporairement la trésorerie.
Les conseils du Comptoir Financier
  • N’oubliez pas que la première cause des dépôts de bilan est la défaillance du premier ou d’un des premiers clients de l’entreprise. Plus de 20 % des faillites en Europe ont pour origine un impayé.
  • Regardez votre dernier bilan et prenez conscience de l’importance de votre poste clients par rapport au total des actifs de votre entreprise (20, 25,30%, plus ?) et posez vous cette question : que se passera-t-il et qui paiera si demain, mon poste clients est en danger ? Pourquoi les véhicules professionnels sont-ils assurés (c’est une obligation !) alors que la vraie richesse de l'entreprise, ses clients, ne le sont pas ?
  • Prévenir le risque et gérer les défaillances de paiements permet d’assurer l’avenir de votre entreprise.
Contactez-nous
par téléphone : 01 53 75 24 66
par fax : 01 78 76 75 82
par email :
Informations et Conseils